Pour une meilleure qualité de vie

Afin que Schifflange devienne une localité vivante

Jusqu’en janvier 2003 le PCS de Schifflange tenait le poste de bourgmestre en la personne de Nelly Stein. Et l’échevin Marc Spautz, responsable des finances, de confirmer le bourgmestre. «Le climat de coalition entre le PCS et le POSL est excellent.» Au sein du conseil communal, la collaboration est également fructueuse. Et les projets du collège échevinal trouvent généralement l’accueil de l’opposition.

Le bilan chez les Chrétiens-sociaux est aussi bon que chez le partenaire socialiste. Le PCS a pu mettre des accents clairs et la qualité de vie à Schifflange a pu être sensiblement augmentée. Marc Spautz souligne avant tout l’amélioration de l’infrastructure routière et le renouvellement du réseau de canalisation. C’est seulement ainsi que l’on pourrait maîtriser les risques d’inondation en cas d’averses.

L’échevin rappelle la construction de la nouvelle école «In der Mühlchen» ainsi que la rénovation de l’école Wingert. «Nous voulons que et les écoliers et les instituteurs se sentent à l’aise», dit Spautz. Les Chrétiens-sociaux sont également fiers de l’ouverture de la maison des jeunes, de la proche construction de la résidence pour seniors ainsi que des nouveaux locaux pour les associations locales. «Les jeunes ne sont pas tenus à l’écart à Schifflange», remarquent les Chrétiens-sociaux. Et la commune offre une panoplie d’activités de loisir pour seniors.

Au cours des derniers mois, les candidats du PCS ont élaboré un programme pour les six années à venir. «Nous sommes désormais pour une gestion responsable des deniers publics», explique M. Spautz. Les dettes de la commune ne sont pas élevées, et le collège échevinal pratique une politique restreinte d’emprunts.

Le défi pour les années à venir consiste sans doute dans la réalisation de la nouvelle entrée vers Schifflange. Les passages à niveau vont disparaître, et la circulation routière va devenir plus fluide. «Nous avons donné une nouvelle chance au développement urbain grâce à des solutions examinées à fond», fait remarquer le PCS. Le nouveau projet des passages souterrains offre à Schifflange des réelles perspectives d’avenir. Le S-Bus est un premier pas vers un nouveau concept de mobilité lequel prévoit également la création de nouvelles aires de stationnement. Schifflange doit garder un monde commercial attractif, et son centre doit devenir plus vivant. Le PCS prend fait et cause pour créer une zone d’activités avec des petites entreprises artisanales. Selon la volonté des Chrétiens-sociaux, les associations doivent dorénavant être plus fortement aidées et soutenues, et la fête populaire «Schëfflenger Fest»,qui a vécu cette année-ci sa deuxième édition, doit être davantage développée et améliorée.

Le 9 octobre prochain, le PCS veut élargir et consolider sa position. «Nous avons beaucoup travaillé et avons confiance que nos citoyens soutiennent notre engagement également à l’avenir», déclare M. Spautz.