En quatre thèmes

Tous les partis traditionnels en lice pour ces élections ont élaboré un programme-cadre développé ensuite par les sections selon les spécificités de chaque commune. Quatre thèmes reviennent dans la plupart d’entre eux: la qualité de la vie, le logement, la mobilité et la sécurité. Petit aperçu de ce qu’en dit le parti chrétien social (extrait d’un article publié au journal «Le Jeudi» 29 septembre 2005)

Se loger

Chaque famille a droit à un logement décent à prix abordable. L’accent es mis sur la création de logements principalement destinés à la vente en ayant recours au bail emphytéotique pour réduire les prix à l’acquisition. Le CSV veut aussi penser aux étudiants et aux personnes âgées.
Un soin particulier est à apporter aux environs et à l’entretien de la substance bâtie existante. Dans le centre des agglomérations, commerces et logements doivent cohabiter pour plus de qualité de vie.
Aussi l’aménagement ne doit-il pas être le fruit du hasard : les plans généraux et particuliers doivent se soumettre à une urbanisation qui respecte l’environnement. Le but étant d’utiliser les zones constructibles de façon rationnelle, sans bétonner inutilement, en laissant une possibilité de développement aux générations futures.

Vivre en sécurité

Tout citoyen a droit à la protection et à la sécurité. A une époque de criminalité transfrontalière, il faut faire sentir dans les communes que la politique locale veille à l’ordre et à la sécurité En multipliant la présence et les rondes des forces de l’ordre, par exemple. Mais la sécurité passe aussi par le respect de règlements communaux. Dans ce contexte, il pourrait être recouru plus souvent aux agents communaux.
Au niveau de la prévention, des plans de sécurité locaux et régionaux doivent être élaborés.

Si la sécurité n’est pas utilisée à outrance dans la campagne chrétienne-sociale, elle est suggérée par le slogan du «Séchere Wee», qui devient «Eng sécher Hand» dans la capitale. La main ou le chemin sûrs qui sauront protéger le citoyen, en quelque sorte.

Circuler

Le CSV veut une circulation fluide, intelligente et coordonnée. L’organisation doit en être « humaine », en incluant des solutions régionales. Le but étant, bien sûr, de pacifier le trafic dans les localités pour en éloigner le cortège d’embouteillages, de pollution, de problèmes de parking et d’accidents. Les réseaux de pistes cyclables sont à améliorer. Le tout doit se faire dans le cadre de concepts de circulation à élaborer, mais aussi évaluer en continu.

Bien vivre

Qualité de vie rime d’abord avec environnement, avec l’optimisation de la consommation d’énergie, la qualité de l’eau potable, une bonne gestion en matière de déchets, la préservation de la nature, la gestion du trafic en ville …..

C’est aussi vivre ensemble, dans le dialogue avec les concitoyens étrangers, et favoriser la vie associative. Faciliter la vie tout court, en créant des structures d’encadrement pour les enfants et en organisant au mieux l’enseignement précoce, préscolaire et primaire.
Sans oublier les chevaux de bataille que sont l’aménagement communal, le développement urbain et la coopération entre les communes.